La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Partager via un média social

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR 

Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen 

L'assistant de gestion exerce sa mission auprès du chef d'entreprise d'une petite ou moyenne entreprise ou d'un cadre dirigeant. Il en est le collaborateur direct.

Cette mission se caractérise par une forte polyvalence à dominante administrative. Elle se décline en diverses activités qui sont explicitement attribuées par le chef d’entreprise.

La polyvalence de l'assistant de gestion lui permet, dans la limite des responsabilités fixées par le chef d’entreprise, dans le respect des règles de confidentialité et dans le contexte culturel caractéristique de la PME : 

  • de participer à la gestion opérationnelle de l'entreprise dans ses dimensions administrative, comptable, commerciale, humaine... ; 
  • de contribuer à l’amélioration de son efficacité par l'optimisation de son organisation ; 
  • de contribuer à sa pérennité par l'anticipation des besoins, l'accompagnement du développement et la participation au contrôle de l'activité par la mise en place d’indicateurs qu’il soumet au chef d’entreprise. 

De manière générale, dans l’accomplissement de sa mission et dans les domaines de compétences qui sont les siens, l’assistant est amené à attirer l’attention du chef d’entreprise sur les problèmes et/ou opportunités repérés, et ainsi à lui formuler des propositions d’actions. 

La place dans l'organisation de l'assistant de gestion lui impose d’avoir une perception globale de l’activité de la PME, d’inscrire son action dans le respect de sa culture et de ses objectifs stratégiques. Il contribue à la valorisation de l'image de l'entreprise. 

Les activités constitutives de sa mission La mission de l’assistant de gestion comporte deux types d’activités : 

1. Les activités de soutien au chef d’entreprise 

Ces activités de soutien correspondent à la fonction d’assistant proprement dite.

Elles consistent à préparer les éléments de la décision du chef d’entreprise et à l'aider dans son action. L’assistant lui apporte les informations nécessaires à la conduite de l'exploitation, au développement de l’entreprise ou à la mise en place de projets. Il prépare certains dossiers, peut en suivre l’exécution en fonction des consignes reçues. 

Ces activités de soutien concernent en premier lieu l’ensemble des tâches d’aide à la gestion du temps du chef d’entreprise et à l'organisation et la planification d’activités (réunions, déplacements, événements…) 

L’assistant intervient également pour collaborer avec le chef d’entreprise dans la gestion des ressources humaines, matérielles et financières et dans des activités qui assurent la pérennisation et le développement de l’entreprise. Il participe à ces activités en exerçant tout particulièrement des fonctions de veille, de suivi et d’alerte. 

2. Les activités de support au fonctionnement de l’entreprise 

L'exercice de ces activités a des implications, soit qui concernent spécifiquement certaines fonctions de l’entreprise (fonction commerciale par exemple), soit qui se diffusent sur l'ensemble des fonctions de l'entreprise (activités de communication par exemple).

La fonction d’assistance n’est plus l’aide à une personne mais la prise en charge, totale ou partielle, d’activités au sein de processus. 

Ainsi l’assistant de gestion peut intervenir : 

  1. en prenant en charge la quasi-intégralité d’un processus administratif : c’est le cas par exemple du processus de gestion administrative de la relation avec la clientèle ou les fournisseurs, ou encore du traitement des dossiers du personnel ; 
  2. en participant et en s’intégrant à un processus par la prise en charge de certaines de ses activités : le positionnement de l'assistant au sein des processus est alors très variable. Il se situe très fréquemment en fin de phase par des activités de suivi et de contrôle (suivi de la gestion des risques, veille informationnelle…) mais il peut également intervenir sur des aspects organisationnels (en participant par exemple à la mise en place d’une gestion documentaire, de procédures de travail collaboratif ou de modélisation de documents) ; 
  3. en facilitant la mise en relation des différentes parties prenantes, internes ou externes, au sein d’un processus par sa contribution à la mise en œuvre d’une politique de communication efficace. 

Pour l’ensemble de ces activités, l’assistant dispose d’une autonomie et d’un champ de délégation plus ou moins étendus selon l'entreprise (taille, métier, culture …), selon le dirigeant (style de management, aptitude à déléguer) et selon sa propre expérience professionnelle.

Son niveau de responsabilité peut donc s'enrichir au fil de son parcours professionnel. 

Les activités exercées par l’assistant de gestion de PME sont regroupées selon les grands domaines suivants :

  • la gestion de la relation avec la clientèle ;
  • la gestion de la relation avec les fournisseurs ;
  • la gestion et le développement des ressources humaines ;
  • l'organisation et la planification des activités ;
  • la gestion des ressources ;
  • la pérennisation de l'entreprise ;
  • la gestion des risques ;

L'emploi d'assistant de gestion s’exerce dans les structures organisationnelles où la gestion administrative requiert une forte polyvalence. Il s’agit donc principalement des PME de 5 à 50 salariés couvrant tous les secteurs d'activités, où le dirigeant est propriétaire de son entreprise et jouit d’une complète indépendance sur le plan juridique et financier. Dans certains secteurs, comme celui de la distribution par exemple, la taille peut être plus élevée.

D’autres organisations, telles que des entreprises de plus de 50 salariés structurées en centres de responsabilité ou de profit (agences, filiales de petites taille, succursales…) ou encore des organismes publics ou des associations, peuvent rechercher ce type de profil en raison de son caractère polyvalent et facilement adaptable.

Le titulaire du BTS Assistant de gestion exerce son activité sous l’autorité du chef d'entreprise ou d'un cadre dirigeant.

Il occupe une position particulière au sein de l'entreprise par son rôle d'interface, dans les relations internes et externes, y compris dans un contexte international.

L'EMPLOI DU TEMPSHORAIRES

 

Enseignements

1ère année 

2ème année

Culture générale et expression

2 h

2 h

Langue vivante étrangère

4 h

3 h

Culture économique, juridique et managériale

6 h

6 h

Atelier de professionnalisation

4 h

3 h

Gérer les relations avec les clients et les fournisseurs de la PME

5 h

1 h

Gérer le personnel et contribuer à la GRH

 

4 h

Soutenir le fonctionnement et le développement de la PME

 4 h

5 h

Communication

3 h

1 h 

Participer à la gestion des risques de la PME

 

3 h

 

 

L'EXAMEN DU BTS GESTION DE LA PME

 

Épreuves

Unité

Coef.

E1 Culture générale et expression

U1

4

E2 Langue vivante étrangère 1

 

 

Sous-épreuve : Compréhension de l’écrit et expression écrite

U21

2

Production orale en continue et interaction

 

 

Sous-épreuve : Compréhension de l’oral

U22

1

E3 Culture économique, juridique et managériale

U3

6

E4 Gérer la relation avec les clients et fournisseurs de la PME

 U4

 6

E5 Participer à la gestion des risques de la PME, gérer le personnel et contribuer à la GRH de la PME

   

Sous-épreuve E51 Participer à la gestion des risques de la PME

U51

4

Sous-épreuve E52 Gérer le personnel et contribuer à la GRH de la PME

U52

4

E6 Soutenir le fonctionnement et le développement de la PME

 U6

 6

Épreuve facultative

 

 

EF1 Langue vivante étrangère 2 (1)

UF1

1

(1) La langue vivante étrangère choisie au titre de l’épreuve facultative est obligatoirement différente de celle choisie au titre  de l'épreuve obligatoire. Seuls les points au dessus de la moyenne sont pris en compte.